20 mai 2017

Faire la paix avec la Terre

Michel Maxime Egger, le 20.05.2017

Dans leur diversité, les sagesses du monde nous enseignent toutes la nécessité d’une transformation intérieure comme condition sine qua non d’une relation réharmonisée aux autres et à la nature. Un magnifique ouvrage en témoigne.

En 2015 et 2016, quatorze témoins de courants spirituels divers – bouddhistes, juifs, musulmans, chrétiens catholiques, orthodoxes et réformés, animistes, écopsychologues et philosophes – se sont retrouvés pour des sessions d’une semaine au Val de Consolation (Doubs, France). Leur intention : apporter des réponses essentielles pour rétablir une relation harmonieuse entre l’humanité et la Terre meurtrie.

Parmi eux, le Cheikh Khaled Bentounes, Dominique Bourg, Marie Cénec, Jacques de Coulon, Michel Maxime Egger, le Grand Rabbin Marc-Raphaël Guedj, Rosette Poletti, Pierre Rabhi, Philippe Roch ou encore le chef Almir Nrayamoga Surui.

Valeurs universelles

Réunis sous le titre Faire la paix avec la Terre, ces enseignements montrent qu’au-delà des cultures et des pratiques les plus diverses, apparaissent des vérités et des valeurs communes à toute l’humanité. Le constat est clair : il convient de susciter une transformation intérieure si nous voulons parvenir à une réconciliation universelle au sein d’une humanité en paix avec une nature réenchantée.

Plus d’une centaine de personnes ont partagé avec les conférenciers ces semaines de réflexions, d’échanges et de contemplation. Elles ont marché, médité, écouté, parlé, prié, pris part à des ateliers, des exercices spirituels, des chants ou à de simples promenades. Cette expérience a éveillé leur conscience sur la juste place de l’être humain : dans la nature, et non pas au-dessus ou à l’extérieur. Elle a également fait émerger l’évidence de notre fragilité et de notre interdépendance avec toutes les formes de vie.

Humilité et joie

La forte conviction d’appartenir à la grande communauté du Vivant nous inspire une grande humilité, la gratitude pour le don de la vie, le respect de tout être vivant, une sobriété dans notre consommation, la joie d’un bonheur simple et partagé ainsi que la plénitude d’une relation intense avec la nature libre et sauvage qui nous relie à l’infini.

C’est cette expérience que les auteurs vous proposent de partager. Avec l’espérance que chacun devienne acteur du changement de paradigme, de la transformation en profondeur de la société, de la transition vers une civilisation de tolérance, de respect et de coopération sur une Terre pacifiée.

Faire la paix avec la Terre, Editions Jouvence, 2017, 16,90 euros.