Ecopsychologie : à l’écoute des voix de la Terre

Date: 
mar, 02/02/2016 -
19:00 à 22:00
Lieu: 
Lausanne (Suisse), Pôle Sud

Dans le cadre des Cafés décroissance, une conférence de Michel Maxime Egger sur l'écopsychologie, suivie suivie d’un moment d’échanges et d’exercices de « travail qui relie » (Joanna Macy).

Pôle Sud, av. Jean-Jacques Mercier 3, Lausanne (Suisse)

 

 

 

Pourquoi un tel fossé entre l’information sur les maux de la planète et l’insuffisance des changements de comportement ? Quelles sont les racines – historiques et psychiques – des relations déséquilibrées entre l’être humain et la nature ? Mouvement développé avant tout dans le monde anglo-saxon, l’écopsychologie explore ces questions en profondeur. Elle propose des pistes – théoriques et pratiques – pour nous reconnecter avec la Terre, en honorant notre peine pour le monde, changeant notre regard sur les autres qu’humains, découvrant les dimensions écologiques de notre moi et de notre inconscient. Une contribution forte pour la transition – intérieure et extérieure – vers une société qui respecte la toile de la vie plutôt qu’elle ne la détruit.